C2SU

CORPORATION DES CARABINS DE SORBONNE UNIVERSITE


Audrey

Envoyer Imprimer PDF

Version:1.0 StartHTML:0000000167 EndHTML:0000017896 StartFragment:0000000454 EndFragment:0000017880

 

Bizuth ou carré ? Votre place ?
Bizuth, 131 au premier quad, 10ème au 2e, 26e au total


Votre bac ? Spécialité ? Votre mention ? Année ?
Bac S 2009, spé physique-chimie, mention TB

Etiez-vous en avance en classe ? A quel âge êtes-vous rentré en PCEM1 ?
Pas d'avance ni de retard, rentrée en P1 juste après mes 18 ans ^^

Logement personnel ou familial ?
Familial

Durée du trajet domicile-fac ?
15-20 minutes à pied

Avez-vous une méthode de travail bien précise ?
Pendant la période de cours :

Chaque semaine, je prenais une feuille où j'écrivais au fur et à mesure la « liste des tâches », classée par matières.

Exemple : le lundi, j'ai anatomie et chimie O. J'écris sur ma feuille le lundi soir, après les cours:

« -ANATOMIE

Apprendre appareil urogénital

Apprendre appareil digestif

-CHIMIE O

App alcènes 1 »

J'écrivais également les ED qu'il fallait que je prépare (surtout au deuxième semestre, au premier je n'avais souvent pas le temps).

Tout en bas, je mettais les matières du tuto de la semaine. J'essayais de les réviser intégralement depuis le début du semestre, un peu chaque jour. Si je n'avais pas le temps, j'insistais sur les parties qu'il me semblait le moins maitriser.

Chaque fois qu'une « tâche » était finie, je la gratifiais d'un coup de stabilo.

Je m'attaquais aux tâches selon mon envie (« Non, aujourd'hui, la physique c'est mort. Un peu de psycho ? »), avec toujours pour objectif d'avoir tout stabiloté à la fin de la semaine (objectif atteint bien plus souvent au deuxième quad qu'au premier. Il m'arrivais fréquemment de déborder sur le début de la semaine suivante)



Pendant la période de révision :

A peu près le même principe, sauf que je planifiais jour à jour, un peu à l'avance. Suffisamment pour avoir un objectif précis, mais pas trop pour pouvoir décaler au lendemain ce que je n'aurais pas fait le jour même.

J'essayais au maximum de varier les matières (pas plus de 3-4h chacune), et de faire de la SHS (ou SSH à présent) chaque jour.



Concernant la SSH, je me suis fait des fiches sur ordi où je mettais tout ce que je jugeais que j'avais à savoir :

-en psycho et santé pub, sous forme de définitions (intitulé en gras souligné, mots-clés présumés en gras)

-en histoire de la médecine, sous forme de tableaux (« domaine (anatomie, chirurgie...) / personnage / fait »), un par chapitre.

Une fois ces fiches faites je n'ai plus touché au poly et ça a payé : j'ai eu tout bon en psycho et de bonnes notes en santé pub et histoire de la médecine.


Combien de temps travailliez-vous par jour ?
Environ 8h de travail « efficace » pendant la période de cours, sans doute un peu moins les jours où j'avais cours toute la journée, j'étais trop crevée.

Pendant les révisions, dans les 10-12h.

Aviez-vous commencé à travailler avant la rentrée pour prendre de l’avance ?
Non. J'ai voulu profiter de mes vacances, en particulier de mes sorties entre amis, jusqu'au dernier jour.

Arriviez-vous à vous situer par rapport aux autres pendant l’année ?
Grâce au tutorat, un peu. J'étais généralement 1 ou 2 points en desssous de la barre à 15%, donc ça me rassurait : je me disais que le tutorat était plus dur que le vrai concours, d'autant que c'était principalement des personnes un minimum motivées qui y assistaient.

Aviez-vous une idole, un modèle pour réussir cette année ?
Les tuteurs ^^. Ca me rassurait et m'encourageait de voir qu'il ne fallait pas nécessairement ressembler à un robot qui ne pense qu'à travailler pour passer. Au contraire, leur bonne humeur et tout le boulot qu'ils faisaient pour nous, pauvres péhuns, étaient très motivants.


Avez-vous quand même l’impression d’avoir eu de la chance aux examens ?
Pas vraiment. En physique et biophy j'ai même eu le sentiment sur le coup de tomber sur les sujets que je maitrisais le moins bien, mais j'ai sauvé les meubles ^^.

Avez-vous pris des cours annexes pendant votre 1ère année ?
NON.

Pourquoi ?
Je ne supporte pas le principe de la prépa, j'ai du bagarrer contre les « bons conseils » de ma famille et de mes connaissances qui « connaissaient des gens qui » et qui m'affirmaient que « sans prépa c'est impossible ». Je connais des gens dont les parents n'étaient pas très à l'aise financièrement, et qui ont quand même pris un emprunt pour pouvoir payer les 3000 euros l'année. Ca me mets hors de moi.

Par ailleurs, je me suis dit que la prépa prenait un temps fou, et que comme à P6 le « par coeur » compte pour beaucoup... ça risquait de m'handicaper.

J'ai décidé que je voulais montrer que c'était possible sans, c'était un des trucs qui me motivaient pour bosser.

Ca m'a quand même pas mal stressée tout au long du premier quad, surtout au début quand je me sentais complètement larguée au milieu de mes amis qui avaient fait un stage de pré-rentrée et qui faisaient une prépa « intégrale » (toutes les matières quoi).

Aux premiers résultats j'étais la seule classée dans notre groupe...J'ai arrêté de me demander ce qui se serait passé avec prépa.



Par contre, je suis allée à tous les tutorats, et il est absolument certain que sans, je n'aurais jamais pu espérer passer. Cette aide était inestimable.




Avez-vous travaillé seul ?
La plupart du temps, oui.

Au premier quad, j'ai travaillé pendant quelques temps avec un ami de P5, mais on a fini par renoncer... Nous n'étions pas très efficaces car nous étions tentés de nous parler, de faire des pauses prolongées, etc.

Au deuxième quad, à deux semaines du concours, j'ai passé la semaine chez mon copain qui m'a poussée à travailler et m'a fait réciter avec une motivation sans faille. Ca m'a énormément aidée, tant dans mes connaissances que pour mon moral.

De quel milieu êtes-vous issu ?
Classe moyenne, parents profs ^^

Vacances ?
Un week-end en amoureux juste après le premier concours, reste des 10 jours passés à Paris pour voir mes amis et ma famille que j'avais vus très peu pendant le quad.

Sorties ?
Quelques déjeuners amis ou famille par ci par là. Et sorties tous les samedis soirs, de 19h à minuit-1h environ.

Et les parents dans tout ça ?
Je les voyais au moment des repas, basta. Le fait de vivre chez eux m'a permis d'économiser le temps « tâches ménagères », ce qui à l'échelle de 8 mois n'est pas négligeable ^^

Quelle était votre attitude en cours ?
Pas super concentrée, ayant un ami dans mon groupe.

Au deuxième quad, c'était pire : la fatigue s'accumulant, je m'endormais à tous les cours, et le moral baissant, les bavardages allaient de plus belle (au grand dam d'une des apparitrices ^^).

Je regrette de ne pas avoir été plus concentrée, j'ai parfois été obligée de revoir des cours, surtout en biophy... Perte de temps qui aurait pu être évitée, quoi...

Vous serviez-vous d’ouvrages particuliers ?
Des bouquins de QCM ou d'exos essentiellement, plus un certain bouquin d'anat qui a été ma bible.

En anat, le Netter m'a également été super utile (les planches des profs sont pas toujours claires, surtout au niveau de la tête et du cou), mais il faut y mettre le prix :s

Vos matières préférées ?
Histoire de la médecine +++

Psycho (les cours, pas l'apprentissage ^^)

Bio cell

Anatomie


Celles que vous détestiez ?
Physique +++++

Biochimie 2 +++

Chimie G

Histologie (sauf vers la fin grâce aux fiches d'un super tuteur !)

Quelle(s) sont(est) les(la) matière(s) qui vous ont(a) posé problème ?
La physique que je ne voyais vraiment pas comment apprendre parce que je ne comprenais quasiment rien. Je ne l'ai presque pas travaillée, je me suis contentée d'annoter un bouquin parallèle en regardant les cours chez moi, et d'apprendre mes formules pendant le mois de révisions.

La chimie O où je n'ai trouvé une méthode efficace que très peu de temps avant le concours.

La bioch 2 et l'histologie qui me rebutaient (sauf vers (…) voir ci dessus ^^).

Celles qui vous ont semblé faciles ?
Les biostats, où à part stabiloter mon poly j'ai vraiment pas foutu grand chose.

La bio cell où pour une raison inconnue les infos rentraient facilement, et où j'arrivais à me motiver pour les ED.

L'histoire de la médecine que j'adorais. Mais je l'ai quand même travaillée énormément ^^.

Avez-vous travaillé avec les annales ?
Oui, surtout la dernière semaine avant le concours, pour me tester. Avant, je privilégiais les tutorats et les bouquins de QCMs.

Etiez-vous motivé ?
Oui. Je veux être médecin depuis l'âge de 12 ans, et je savais qu'il fallait que je donne tout ce que je pouvais. Je ne voulais pas avoir de regrets au cas où ça n'aurait pas marché.

J'avais en plus la motivation que j'ai dite plus haut concernant les prépas privées, je vous garantis que la haine motive aussi XD.


Au point de vue sommeil ?
J'essayais au maximum de ne pas tomber en dessous des 7h de sommeil, ce que je n'ai pas toujours respecté. Je me couchais plutôt tard (je travaille mieux quand j'ai une échéance proche, en l'occurence « dodo time »), pour me lever le plus tard possible avant le départ pour la fac ou la BNF.

Gros stressé ou plutôt relax ?
De grosses crises de stress et quelques crises de nerfs au cours de l'année, mais hors de celle-ci mon moral était plutôt stable... tant que je n'avais pas le sentiment d'être en train d'avoir une pause trop longue ou « non méritée ». C'est sans doute ce dernier aspect qui a effrayé certains de mes amis XD.

Pratiquiez-vous une activité sportive en PCEM1 ?
Non, fallait déjà que je me force à travailler, faut pas pousser quand même (nulle en sport powa) ^^'


Quels étaient vos loisirs ?
Voir mon copain et mes amis quand je le pouvais. Plus pas mal de temps sur internet, quand j'y pense.

J'ai vite laissé tomber les bouquins au bénéfice des polys :'(

Et pendant les révisions du deuxième quad, quand je restais vissée sur ma chaise de bibli une demi journée, je suis tombée très bas quand je saturais : jeux type « solitaire » -_-.

Votre sentiment sur les 1ères années ?
J'ai eu le sentiment tout au long de l'année que l'un des buts de cette année était de sélectionner AVANT le concours : ces 10 jours de vacances pendant l'année, les conditions de passage du concours (tous dans la même salle pour bien angoisser ^^), les résultats au milieu du deuxième quad (dans l'attente avant, trop tard pour s'y mettre après)... Tout semble mis en oeuvre pour qu'on craque avant (ça fait moins de grille à faire avaler à la machine ?)

Mais d'après ce que j'ai vu concernant la PAES certaines de ces conditions sont sur le point de changer, et c'est tant mieux ^^

Il me semble que le moral joue presque autant que la quantité de travail fournie pour passer le cap.

Passer bizuth selon vous c’est... ?
Vraiment possible, à quelques conditions : s'investir à fond, y croire, ne pas se décourager, savoir évaluer sa méthode de travail... et garder des loisirs et surtout des relations sociales, dans et hors des P1. Tout seul, sans soutien, je doute que ce soit faisable.

Vos conseils aux futurs P1 ?
Profitez de vos vacances. Vous les méritez (au moins par avance), et vous aurez besoin de cette réserve d'énergie et de bonne humeur. Ca vaut aussi pour les vacances de Noël (petits veinards, ça c'est nouveau ^^)

Commencez à travailler dès le début, régulièrement. Mais c'est normal de prendre un peu de retard au début, il ne faut pas en faire une montagne.

Essayez de préparer vos ED autant que possible. Si vous n'arrivez pas à faire tous les exos, lisez au moins les énoncés et réfléchissez-y un minimum. Prendre des corrections d'exercices qu'on n'a pas fait, vous l'avez peut-être vu en terminale, ça ne sert pas à grand chose.

Faites-vous confiance. N'écoutez pas les remarques défaitistes de ceux qui 1) n'ont jamais fait de P1 mais croient tout savoir parce qu'ils l'ont lu ou entendu 2) sont en P1 et cherchent à vous décourager. Si vous pensez que votre méthode marche, si quand vous vous testez (QCM ou annales chez soi, concours blancs au tuto ou à la prépa) les résultats sont au rendez-vous, continuez comme ça.

Evaluez- vous régulièrement. Le tutorat, s'il est bien préparé, est idéal pour ça. Mais chez soi ça marche aussi ^^.

Ecoutez-vous. Si vous tombez de sommeil, allez dormir, même s'il est 15h (euh, en amphi, évitez quand même ^^). Si vous êtes au bord de la crise de nerf, prenez un livre (non, pas un autre poly), appelez un ami, allez faire un tour... Si vous mourez de faim, ne sautez pas un énième repas sous prétexte que ça prend du temps. Si vous avez une envie constante et insatiable de chocolat toute l'année (vécu), laissez tomber le régime et allez-y, c'est euphorisant et apaisant. Y aura toujours moyen de perdre quelques kilos en P2...

Ne faites pas QUE travailler. Même si la P1 occupera sans doute l'essentiel de votre temps et de votre énergie, ne vous trouvez pas dans la situation où votre vie, C'EST la P1. Gardez du temps pour vous, pour votre entourage.

Gardez à l'esprit que d'autres choses comptent pour vous à part ce ***** de concours.