C2SU

CORPORATION DES CARABINS DE SORBONNE UNIVERSITE


Alice

Envoyer Imprimer PDF

Bizuth ou carré ? Votre place ?

Carrée. 1065 primante et 145 doublante.


Votre bac ? Spécialité ? Votre mention ? Année ?
Bac S 2009, spé SVT, mention bien.

Etiez-vous en avance en classe ? A quel âge êtes-vous rentré en PCEM1 ?
Non, je suis rentrée à presque 18 ans en P1.

Logement personnel ou familial ?
Familial.

Durée du trajet domicile-fac ?
40 minutes (RER C et métro 5)

Avez-vous une méthode de travail bien précise ?

Au début de mon année de doublante je me suis auto-motivée, il fallait absolument que je trouve une méthode de travail efficace et organisée. Lors de ma toute première année je suis arrivée à la fac sans avoir jamais travaillé de ma vie (à peu près) donc c'est tout de suite un peu compliqué de trouver ses marques. Après je savais à quoi m'attendre.

J'ai commencé à travailler 2 semaines avant le début des cours à la fac, histoire de me remettre les premiers cours du semestre en tête (ce n'était pas très intensif 5 à 6 heures par jour, sachant que je travaillais à la Bnf), ça permet d'arriver le jour de la rentrée avec un petit rythme de travail.

Pendant la période de cours, un de mes principaux objectifs étaient les eds (je n'en ai loupé aucun il me semble). J'essayais, autant que possible, d'apprendre mon cours avant de me lancer dans les exercices. J'étais très studieuse et surtout j'ai posé toutes mes questions, que ce soit pendant ou après la séance d'ed (je participais beaucoup à l'oral aussi).

Je ne suis presque pas allée en amphi et je ne suivais que les cours vraiment nécessaires (de mon point de vue il s'agissait de l'anat', la physique, la chimie et tous les cours nouveaux par rapport à ma première P1: ICM, MS2 etc...).

Au niveau de ma méthode de travail à proprement parlé, je me suis quand même vite rendue compte que la lecture seule ne convenait pas au fonctionnement de ma mémoire, je me suis rapidement mise à ficher tous mes cours, du début à la fin. On a tous une mémoire qui fonctionne différemment, moi il fallait absolument que je passe par l'écriture. Pour caricaturer ça suivait un peu ce schéma là : lecture-recopiage/fichage-lecture de ce que j'avais écrit, et ça pour chaque chapitre. Au second semestre comme on a eu beaucoup de temps j'ai même fait des fiches de fiches (de fiches?).

Le truc est qu'il ne faut jamais prendre pour acquis un cours qu'on a appris une fois, il faut revoir l'ensemble les cours de façon systématique pour ne pas avoir de mauvaise surprise, parce que oui, on oublie ! (je dis « il faut » mais ce n'est que ma méthode personnelle, on est tous différents).

Le maître mot pour moi a été le travail, sans jamais m'arrêter. Une fois qu'on s'est bien mis dans le rythme les jours défilent assez rapidement. Mais je me suis gardée du temps pour moi c'est à dire surtout pas de fiches dans ma douche (qui durait 30 à 45 minutes et qui me permettait réellement de faire un break), pas de fiches au dessus de mon miroir, ni sur mes murs. Il y avait les moments où je travaillais derrière mon bureau et tout le reste : j'ai essayé de faire la part des choses. (Je faisais des qcms dans le RER...)




Combien de temps travailliez-vous par jour ?

Entre 8h (pour mes mauvais jours) à 12h (pour mes excellents jours). Disons que j'essayais de faire 10h en moyenne. En période de cours/eds c'était moins évidemment, je ne suis pas un robot.


Aviez-vous commencé à travailler avant la rentrée pour prendre de l’avance ?
Oui, 2 semaines avant la rentrée.


Arriviez-vous à vous situer par rapport aux autres pendant l’année ?

Non absolument pas. Pour moi mes classements n'étaient pas représentatifs, pas fiables car ne respectant pas les conditions du concours. Je me suis aussi mise en dessous des autres par peur d'être déçue au final. J'étais du genre pessimiste et sans confiance en moi.

Aviez-vous une idole, un modèle pour réussir cette année ?

Non pas vraiment d'idole, je dirais plutôt plusieurs modèles : mes connaissances P2, les membres du tutorat mais aussi les années supérieures qui me faisaient un peu rêver il faut l'avouer.

Avez-vous quand même l’impression d’avoir eu de la chance aux examens ?
J'ai vraiment mis toute mon énergie dans mon travail mais oui j'ai eu de la chance en physique. Je suppose qu'il y a toujours une part de chance dans un concours, mais le mental et le soutient de mes amis à beaucoup joué.


Avez-vous pris des cours annexes pendant votre 1ère année ?

Oui. Pendant ma première année j'étais à médisup et la deuxième année à epsilon exam.

Pourquoi ?

Pour avoir un rythme de travail assuré au cas ou je lâcherai prise à un moment donné. Ça a été aussi un moteur pour moi parce que mes parents ont dû faire des sacrifices pour me payer ces prépas. Je ne suis ni pour ni contre ce système de cours annexes, ça m'a bien aidée surtout la deuxième année. Chacun son opinion, je n'entrerai pas dans le débat.

Avez-vous travaillé seul ?

La plupart du temps oui. J'ai beaucoup travaillé chez moi parce que les transports me stressaient et me fatiguaient. Sinon je suis aussi allée à la Bnf (surtout au premier semestre) et un peu à la BU.

De quel milieu êtes-vous issu ?

Classe moyenne. Mes deux parents sont dans le paramédical.

Vacances ?

Seulement celles ne nous avons eu à noël après les partiels, dont j'ai pleinement profité. Sinon je ne me suis pas auto-octroyée de vacances :) (même les jours ensoleillés)


Sorties ?

Non pratiquement pas, voire jamais. Mais je n'en avais pas vraiment besoin non plus. Je me détendais autrement : un bon bain, un épisode de série, quelques coups de téléphone à mes amis non médecine et ma vie familiale. A vrai dire je suis sortie 2 fois sur toute l'année... Je ne faisais pas de sport, je ne regardais pas la télé.

Et les parents dans tout ça ?

Très présents, encourageants et compréhensifs. Je les remercie d'ailleurs pour ça. Ils ont été très patients (oui oui j'étais très agressive) et ne m'ont jamais demandé de participer aux tâches ménagères, ils m'encourageaient plutôt à aller travailler.

Quelle était votre attitude en cours ?

Studieuse. Je ne vois pas de loin donc en eds je me mettais le plus près possible ce qui me permettait aussi de bien suivre. Je suis assez bavarde mais j'essayais de me contrôler (un peu). Je regardais les cours sur monupmc et je mettais sur pause dès que j'étais larguée (les cours nécessaires j'entends bien, je n'ai regardé que ce qui me semblait utile.)

Vous serviez-vous d’ouvrages particuliers ?

100% Anat' mais on ne peut pas dire que celui ci soit particulier je pense. J'ai aussi utilisé le Tut'Anat, le Netter, les qcm en spirale au 1er semestre seulement et c'est tout je pense.

Vos matières préférées ?

Anat', histo, BDD (la partie de Catala), ICM, psycho, histoire de la médecine... mais surtout l'anat'.


Celles que vous détestiez ?

Biostat, biophy et je n'aimais pas beaucoup la santé publique non plus.

Quelle(s) sont(est) les(la) matière(s) qui vous ont(a) posé problème ?
La biostat surtout. En allant en médecine j'avais prévu d'arrêter les maths moi...


Celles qui vous ont semblé faciles ?

L'anat' (encore et toujours elle). Quand on est intéressée c'est beaucoup plus simple. J'adorais travailler cette matière.

Avez-vous travaillé avec les annales ?

Un peu au premier semestre pour l'histo, la BDR/BDD et la chimie G, uniquement pendant la dernière semaine. Pas du tout au deuxième semestre.

Etiez-vous motivé ?

De façon générale oui mais comme tout le monde j'ai eu des hauts et des bas mais je ne me suis jamais arrêtée de travailler. La médecine était mon seul projet professionnel et je n'acceptais pas l'idée de rater ça. Je déteste l'échec.


Au point de vue sommeil ?

Très important pour moi. Pour avoir un travail productif il fallait que je sois reposée. Je me couchais aux alentours de 23h/minuit et je me levais vers 7h. Par contre je faisais ça tous les jours, également le dimanche. C'était mon rythme P1. Il m'est arrivée de me coucher à 22h30 parfois. Si je faisais une sieste ce n' était pas plus de 20 minutes.

Gros stressé ou plutôt relax ?

Méga stressée. J'étais un enfer pour ma famille, mes amis et moi même.

Pratiquiez-vous une activité sportive en PCEM1 ?

Non.

Quels étaient vos loisirs ?

Je n'en avais pas vraiment.

Passer bizuth selon vous c’est... ?
Possible mais pas pour tout le monde. Il faut réussir à prendre très vite conscience de la charge de boulot qu'on attend de vous.


Vos conseils aux futurs P1 ?

Le travail sera la clef de votre réussite.

Il faut essayer de trouver son propre rythme et sa méthode de travail. Je vous conseille les sujets du tutorat, même si vous n'avez pas le temps de venir le samedi matin.